Présentation

Le centre d’enseignement intensif de langues (CEIL) fait partie des services communs de l’université, et plus précisément du secrétariat général.
Il est localisé, actuellement, au Bloc C (3eme Etage de l’IGEE).

Parmi, les objectifs les plus importants de ce centre c’est de permettre aux apprenants d’acquérir:

  • Une prononciation adéquate dans la langue d’étude.
  • Compréhension, lecture et rédaction dans la langue d’étude ( expression orale et écrite) voire, maîtriser les règles fondamentales de base de la grammaire et de la syntaxe.

 

Dans le cadre de développer les langues  le Centre d’Enseignement Intensif de Langues est chargé de :

  • Assurer un enseignement de langue pour remédier au taux d’échec constaté chez les étudiants de première année d’enseignement supérieur, qui est une mission primordiale pour le CEIL.
  • Assurer un appui technologique aux cours d’apprentissage, de perfectionnement de recyclage en langues étrangères aux enseignants, étudiants et particuliers,  afin de répondre à leurs besoins en matière de recherche.
  • Veiller au bon fonctionnement et à la maintenance des équipements spécialisés d’enseignement en langues.
  • Inscrire des actions de formation pour le compte des secteurs économiques dans le but de dispenser une formation en langue étrangère de courte durée contre rémunération.
  • Ouvrir un espace universitaire aux adultes désireux d’apprendre et de se perfectionner dans une langue soit à des fins scientifiques, professionnelles, ou par simple goût.

Dans ce sens, il s’agit des :

  • Etudiants.
  • Etudiants en post graduations.
  • Professeurs universitaires.
  • Et autres.

Le centre met en jeu plusieurs moyens pédagogiques modernes:

  •  Techniques de communication (par exemple la grammaire dans un contexte de communication).
  • Exercices basés sur l’usage de l’ordinateur ou de la vidéo.
  • Discussions et exposés sur des sujets divers: culturels, politiques, économiques….
  • Les étudiants concernés étant prédisposés pour l’auto-enseignement et motivés pour la pratique, il est mis à la disposition de chaque apprenant un ordinateur et des équipements audio- visuels qu’il peut utiliser avec l’aide d’un enseignant spécialisé.
  • Ces pratiques pédagogiques seront utilisées pour toutes les langues et toucheront en premier lieu, les niveaux avancés.

Activités CEIL

Dans le cadre de lancement des CEIL des universités Algériennes, nous avons reçu deux expertes de l’université de Paris 12 avec laquelle, notre CEIL a été permuté pour effectuer une expertise sur la faisabilité des moyens pédagogiques et didactiques et former les enseignants en FOS.

Par ailleurs, une journée d’étude a été organisée pour les directeurs des CEIL des universités de la région Centre afin de faire le point sur la situation de chaque centre et ce, avec la collaboration de l’université d’Alger et le coordinateur national des CEIL.

La nomination d’une maître assistante à la tête du CEIL lui à permis de suivre une formation au CIEP de Sèvres (Paris) pour lancer une revue électronique des CEILA.
A ce propos, un exemplaire a été envoyé aux responsables des universités.

Toujours dans le même ordre d’idées, une formation en FOS en langue française a été organisée par l’université de Boumerdes regroupant tous les enseignants faisant partie des CEIL de toutes les universités de Centre et qui prendront en charge la formation de leur paires au niveau de toutes les filières existantes.

A rappeler que cette formation rentre dans le cadre du projet de renforcement des CEIL qui a eu lieu à l’ UMBB du 20 au 24 Juin 2009 avec la collaboration de deux expertes venues de Besançon et Grenoble 3.

Une trentaine d’enseignants issus des universités de Centre ont pu suivre cette formation sanctionnée par des attestations de participations signées par le Coordinateur National des CEIL et les deux expertes françaises.